Éruption du 29 juillet 2019

Éruption du 29 juillet 2019
Lundi 29 juillet à 5h13
UNE TRÈS COURTE ÉRUPTION VERS LA CHAPELLE DE ROSEMONT

 

Photo Jonathan Payet – Dronecopter

 

Depuis le mois de juin, 263 séismes sont enregistrés par les chercheurs de l’observatoire de volcanologie de la Plaine des Cafres. Cette sismicité est en très nette hausse depuis quelques jours (6 séismes le 28 juin, 2 le 29 juin, 11 le 30 juin et 5 le 1er juillet).

Par ailleurs, on note une pressurisation de l’édifice, un gonflement notable et une augmentation de CO2 ; ces phénomènes classiques étaient attendus car la vidange du réservoir magmatique n’a été que très partielle lors de la dernière éruption des 11/13 juin derniers.

Dans ces conditions, il ne serait pas étonnant que la Fournaise entre à nouveau en éruption, dans un avenir plus ou moins proche…

 

Le lundi 29 juillet à 5h13 heure locale, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface.

 

 

 




OU SE SITUE L’ÉRUPTION?

 

Elle est visible depuis le Pas de Bellecombe, et se situe au niveau de la Chapelle de Rosemont, sur le chemin qui mène au Dolomieu, depuis le Formica Léo; comme en juillet 2018!

 

 

3 FISSURES ET DE BELLES FONTAINES DE LAVE

 

L’intensité du trémor éruptif (témoin de l’intensité de l’éruption) a baissé d’un facteur 2 depuis le début de l’éruption;

Trois fissures se sont ouvertes sur le flanc nord du volcan (à 600 m du Formica Léo) sur une longueur totale d’environ 450 m, sur les vestiges de la coulée de juillet 2018.

Les premières observations, sur site et par hélicoptère, des équipes de l’OVPF montrent toujours à 17h (heure locale) une activité sur les trois fissures avec des fontaines de lave de l’ordre de 20-30m de haut maximum et des coulées de lave de type aa s’étendant sur une faible longueur (500 m environ) compte tenu de la topographie des lieux relativement plate.

Une équipe de l’OVPF s’est rendue sur place pour procéder aux premiers échantillonnages de lave

Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne), sont de l’ordre de 21,6 m3/s en début d’éruption (c’est assez conséquent).

ÉRUPTION TERMINÉE!

 

Le lendemain matin, mardi 30 juillet, à 04h30 heure locale, après une baisse progressive du trémor volcanique…l’éruption s’achève brutalement.
Aline Peltier, Directrice de l’observatoire de volcanologie, nous confirme que la Fournaise n’en restera pas là: ce petit épisode est annonciateur d’autres éruptions qui ne devraient pas tarder…

Plan pour vous situer dans la région du volcan

 

Commentaires
Partager
Luc Souvet

ÉRUPTION TERMINÉE !
ENCLOS INTERDIT AU PUBLIC
PASSAGE EN PHASE DE SAUVEGARDE
close