Éruption du 27 avril 2018

Éruption du 27 avril 2018
VENDREDI 27 AVRIL : UNE ÉRUPTION LONGUE MAIS PEU DYNAMIQUE

Suite à l’éruption “avortée” du 3 avril (17h20mn), la situation est de toute évidence à une reprise d’activité…

Ce vendredi 27 avril, la situation est vraiment similaire avec une reprise d’activité à l’aplomb du cratère sommital, un gonflement progressif de l’édifice et une augmentation importante de la sismicité; les chiffres sont parlants:

Nombre de séismes volcano-tectoniques:

  • 22 avril: 24
  • 23 avril: 11
  • 24 avril : 6
  • 25 avril : 17
  • 26 avril: 16

– Zone concernée : cône sommital

– Séisme volcano-tectonique de plus grande magnitude:

  • 22 avril Durée : 5,96 s Magnitude de durée : 0.68
  • 23 avril Durée : 7,48 s Magnitude de durée : 0,88
  • 24 avril Durée : 11.28 s Magnitude de durée : 1.23
  • 25 avril Durée : 24,86 s Magnitude de durée : 1,92
  • 26 avril Durée : 19,96 s Magnitude de durée : 1.73

(Séisme volcano-tectonique sommital : séisme localisé au dessus du niveau de la mer à l’aplomb du sommet du volcan).

Déformations: les GPS de la zone sommitale enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d’une source superficielle. Les GPS en champ lointain enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d’une source profonde.

Géochimie: concentrations de H2S et SO2 au niveau du sommet: en dessous ou proches du seuil de détection

 

Aline PELTIER, Directrice de l’observatoire de volcanologie, a rapidement annoncé que notre volcan ne s’en tiendrait pas là, l’année 2018 sera certainement riche en évènements…




23h50: L’ÉRUPTION!

 

L’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise enregistre depuis 20h15, ce vendredi 27 avril, une crise sismique accompagnée de déformation rapide, signifiant que le magma a commencé sa propagation vers la surface.

le Piton de la Fournaise entre en éruption à 23h50. D’après les renseignements fournis par l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, la ou les fissure(s) éruptives se sont ouvertes sur le flanc sud du volcan, dans le secteur du cratère Rivals.

LOCALISATION

 

Comme l’avait si bien dit Aline Peltier, la prochaine éruption aura certainement lieu à proximité du Dolomieu, mais certainement pas du côté de Piton Partage. prévision vérifiée: les fissures apparues sont localisées à proximité du Piton Rivals et sont bien visibles depuis le Piton de Bert.

Il faut donc prendre le sentier du même nom, on voit très rapidement (après 20 mns de marche depuis le parking foc-foc) en dominant parfaitement le phénomène.

Dimanche 29 avril : ACTIVITÉ RÉGULIÈRE

 

Après une baisse d’intensité au bout de 14h d’éruption, l’activité est désormais bien régulée et se manifeste sur 3 cratères très actifs. Le spectacle est toujours très beau, la météo agréable…et il n’y a pas grand monde sur la route: tous les feux sont au vert!

DES CONDITIONS OPTIMALES…

 

Nous sommes décidément “vernis”! l’éruption continue avec une belle activité en surface, les spectateurs se régalent, même si les conditions de circulation sont compliquées ces derniers jours…
La météo reste très bonne, ciel dégagé ce soir et cette nuit, avec des températures en baisse de jour en jour; l’hiver arrive !
Et toujours de très belles photos de notre photographe “Timaoul”

SAMEDI 5 MAI: BAISSE D’ACTIVITÉ…
MAIS TOUJOURS UN BEAU SPECTACLE

 

Notre éruption continue donc dans de bonnes conditions, tant sur le plan éruptif, où le spectacle reste très agréable à regarder, que celui de la météo qui reste globalement très bonne.
L’activité a un peu fléchi (un cratère crache encore) et se manifeste surtout dans des tunnels de lave moins visibles, le débit mesuré par les chercheurs de l’observatoire de volcanologie varie entre 1 et 2 m3/s. Léger dégonflement de l’édifice, rien de bien inquiétant pour le moment.

 

LE FEU DANS LES REMPARTS!

 

Depuis quelques jours, on remarque une présence continuelle des pompiers sur le site, et pour cause… la lave circule en tunnels et finit par border le rempart du Piton de Bert. La végétation s’enflamme et il faudra régulièrement des interventions des soldats du feu pour éteindre les foyers.

 

Photo Timaoul

 



COUCHER DE SOLEIL AU PITON DE BERT!

 

Le lundi 7 mai, nous décidons de nous rendre sur place pour effectuer une randonnée type et montrer à nos internautes ce que l’on voit réellement quand on se rend sur le site. Ce reportage se veut le plus proche possible de la réalité, sans enjoliver nos photos, afin que chacun se fasse une idée du spectacle qu’il découvrira s’il décide de monter au volcan.

La page est visible sur notre site   http://fournaise.info/lundi7mai/

Mardi 15 mai : TREMOR EN AUGMENTATION

 

Dans sa dernière mise à jour de 15h30, l’OVPF nous précise que ce matin le trémor a brusquement augmenté entre 5h et 9h ce matin, pour ensuite se stabiliser sur des valeurs deux fois plus hautes que celles de la veille. Quelques résurgences sont visibles au pied du Piton de Bert et sont à l’origine de départs d’incendie au pied du rempart.

 

VENDREDI 18 MAI: UNE BAISSE RÉGULIÈRE D’ACTIVITÉ…

 

Dés lors, l’éruption n’est pour ainsi dire plus visible car il n’y a presque plus de grosses projections et les cônes des cratères se sont progressivement refermés. Qui plus est, la météo n’est pas franchement favorable vers le Dolomieu, comme en témoignent les très belles photographies de Frédérick LEVENEUR prises ce vendredi 25 mai sur le terrain.

 

 

L’observatoire de volcanologie nous donne des informations journalières, le dernier communiqué d’hier confirme une décroissance du trémor entamée depuis 5 jours; nous retrouvons désormais des valeurs semblables à celles du début de semaine dernière.
L’activité se poursuit à l’abri des regards, en tunnels de lave. Le gonflement du volcan se poursuit également.

 

Mardi 29 mai: UNE ÉRUPTION QUI S’ESSOUFFLE…

 

L’éruption qui a débuté le 27 avril dernier “tourne au ralenti”. Il n’y a donc plus grand-chose à voir en surface, pas de projections de lave et peu de rivière de lave.
Le dernier bulletin de l’observatoire de volcanologie confirme une baisse d’activité régulière:

“L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) poursuit sa décroissance progressive
– Les écoulements de lave se produisent quasi-exclusivement en tunnel. Un dégazage reste toujours visible sur l’évent principal
– L’inflation de l’édifice se poursuit
– Les débits de surface sont devenus trop faibles pour pouvoir être estimés à partir des données satellites
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise”

Ce phénomène est bien visible sur les dernières photographies de Frédérick LEVENEUR, prises ce samedi 26 mai en matinée.

JEUDI 1er JUIN: FIN DE L’ERUPTION

 

BULLETIN EXCEPTIONNEL DE L’OVPF : “L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale s’est arrêtée ce jour à 14h30, après plus de 18h30 de phase de gaz piston”
Logiquement, cette éruption d’une durée de 36 jours se termine en douceur. Mais il y a fort à parier que la Fournaise va rapidement “reprendre du service”! le faible volume de lave sorti ne correspond pas aux montées de magma qui ont rempli la chambre magmatique; les chercheurs de l’observatoire pensent donc qu’une reprise d’activité prochaine est tout à fait envisageable…


Timaoul – vidéo

Un grand merci à nos amis photographes passionnés pour leurs superbes clichés :
Timaoul , Brieuc Coessens Studio , Wilfried Prigent, Sebastien Conejero, françois Gaudiot, philippe seychelles et DroneCopters

ainsi qu’à notre partenaire Rando-volcan

Commentaires
Partager
Luc Souvet