Éruption du 13 juillet 2018

Éruption du 13 juillet 2018
VENDREDI 13 JUILLET : UN FEU DE PAILLE!…

DERNIER COMMUNIQUE DE L’OBSERVATOIRE DE VOLCANOLOGIE (Vendredi 6 juillet): REPRISE DE L’INFLATION, MONTÉE PROBABLE DE MAGMA…

Depuis le début du mois de juillet, les chercheurs de la Plaine des Cafres enregistrent un gonflement de la Fournaise et une augmentation de CO2 jusqu’à la Plaine des Palmistes; ces indices sont synonymes d’une montée en pression et d’une remontée de lave vers de plus faibles profondeurs.
A noter qu’en avril dernier, ce phénomène de pressurisation avait duré 3 semaines avant le début de l’éruption…




13 juillet à 3h30: L’ÉRUPTION!

 

Suite à la crise sismique débutée un peu avant minuit le 12 juillet, le trémor volcanique synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface apparait très progressivement sur les enregistrements sismiques de l’OVPF. D’après les enregistrements de l’OVPF, la source de ce trémor est localisée sur le flanc nord du volcan.

Les premières lueurs attestant d’un début d’éruption sont visibles sur les webcams de l’OVPF à 4h30 (heure locale).

LOCALISATION

 

D’après l’observatoire, suite au survol du site éruptif réalisé avec le concours de la Section Aérienne de Gendarmerie et du PGHM, le site éruptif se situe sur le flanc nord du volcan. Au total, quatre fissures éruptives se sont ouvertes sur un kilomètre de long, dans le secteur de la Chapelle de Rosemont en direction du Formica Leo.

La météo est bonne et l’éruption est visible depuis le Pas de Bellecombe.

Mais très vite…l’intensité du trémor diminue!

 

Après une baisse d’intensité rapide, l’activité diminue rapidement. Et ce même 13 juillet, l’éruption se termine à 22h.

La troisième éruption de l’année a duré dix-sept heures et l’Observatoire volcanologique enregistre toujours une très forte activité sismique ce samedi 14 juillet (50 séismes pour cette seule journée). L’heure est déjà au bilan d’une activité très brève mais qui a bouleversé des paysages familiers. En effet la “Chapelle de Rosemont” a presque entièrement été engloutie par les laves. Ancien point d’émission de lave et figure remarquable du paysage de l’Enclos Fouqué, elle était déjà décrite dans les récits des premières expéditions au volcan fin 18ème siècle…

 



Commentaires
Partager
Luc Souvet