';

Rapport d’activité 2017

REUNION DU 16 NOVEMBRE 2017
CITE DU VOLCAN
RAPPORT CITE VOLCAN
COMPTE-RENDU (TRÈS) SYNTHÉTIQUE  DE CETTE RÉUNION

 

Depuis décembre 1979, date de son inauguration, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) a en charge la surveillance de l’activité du Piton de la Fournaise. A cette mission principale se rajoute deux autres missions : la recherche sur le fonctionnement et l’évolution des édifices volcaniques en général et du Piton de laFournaise en particulier, ainsi que la diffusion des connaissances.

L’OVPF dépend de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche, responsable notamment de la surveillance des volcans actifs français au travers ces observatoires (OVSG : Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe, OVSM : Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique et OVPF : Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise).

L’objectif de ce rapport était de présenter l’activité 2017 de l’OVPF au travers de l’activité du volcan et de ses précurseurs, ses actions de recherche, de développement et de maintenance technique, ses actions de diffusion de la connaissance, et les moyens pour y parvenir.

Cette réunion annuelle était animée par la Directrice de l’Observatoire de volcanologie de la Réunion, Madame Aline PELTIER, qui a donné des informations très claires, également   compréhensibles pour les non scientifiques!Environ 50 personnes étaient conviées à cette réunion. Le Directeurs de l’IPGP,  Monsieur Marc CHAUSSIDON, et le Directeur-adjoint de l’INSU (antenne volcanologie du CNRS), Monsieur Eric HUMLER assistaient à cette présentation, et sont également intervenus pour donner quelques précisions.

Le travail des chercheurs de notre observatoire est lié à la grande activité de la Fournaise, il attire de ce fait de nombreux chercheurs étrangers qui viennent étudier les données collectées et archivées à la Plaine des Cafres.

 

QUELQUES DONNÉES SIMPLES:

 

  • le personnel de la Réunion se chiffre à 12 personnes permanentes
  • Le travail de l’observatoire est basé sur 3 axes: la surveillance/la recherche/la communication
  • Les études menées sont orientées sur la sismicité/ l’inflation du volcan (son gonflement)/le dégazage
  • 103 capteurs sont installés sur 70 sites différents de toute l’île
  • 1 caméra haute résolution d’image a été installée cette année en partenariat avec l’IRT sur le Piton de Bert
  • 19 publications ont été effectuées par les chercheurs
  • Ils ont participé à 23 congrès internationaux
  • 20 stagiaires et 11 missions ont été accueillis au sein de l’observatoire

 

Les bâtiments de l’observatoire de volcanologie sont totalement inadaptés au travail de plus en plus exigeant des chercheurs; les locaux exigus et les conditions techniques (manque de place, Internet de mauvaise qualité…) nécessitent d’envisager rapidement la construction d’un nouvel observatoire plus grand et plu moderne. Une réunion de travail avec la ville du Tampon et les collectivités territoriales est d’ailleurs fixée pour cette semaine.

 

Les locaux actuels…

 

M. CHAUSSIGNON nous a d’ailleurs montré une photo du nouvel observatoire de la Martinique, déjà en construction, et qui est pour le moins …prometteur! (cf photo de la maquette ci-dessous).

Perspective-etx
BILAN DE L’ANNEE 2017

 

  • 72 jours d’éruption
  • 2 éruptions en janvier (27 jours) et en juillet (45 jours)
  • 1 intrusion le 17 mai

 

Cette intrusion magmatique est un phénomène peu courant: la lave est montée au raz de la surface, mais l’éruption n’a pas eu lieu!

 

L’ACTIVITÉ DU PITON DE LA FOURNAISE ÉVOLUE DANS LE TEMPS…

 

  • Ces éruptions ont un débit faible (environ 3 m3/s contre plus de 200 en 2007)
  • Les durées éruptives sont plus longues
  • Les fissures sont de plus en plus proches des remparts de l’enclos Fouqué
  • La remontée de la lave est discontinue (flux irrégulier avec des périodes d’arrêt et de reprise)
  • On constate également un gonflement du volcan pendant et après les éruptions; cela pourrait être lié à ces remontées de lave discontinues (phénomène que l’on n’observait pas auparavant).
DEPUIS MI-OCTOBRE… 

 

On constate un gonflement du volcan et un dégazage de CO² en augmentation; ces indices sont ceux qui précèdent une éruption qui semble donc tout à fait possible à plus ou moins long terme…

Commentaires
Partager
Luc Souvet

Laisser un commentaire

FOURNAISE.INFO VOUS SOUHAITE DE JOYEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉE
NOUS SOMMES EN VIGILANCE VOLCANIQUE
L'ENCLOS EST OUVERT AU PUBLIC
LE SENTIER DU CRATÈRE DOLOMIEU EST ACCESSIBLE
close