';

Éruption du 11 septembre 2016

Éruption du 11 septembre 2016
Dimanche 11 septembre 2016 :
DES FONTAINES DE LAVE PENDANT UNE SEMAINE !

 

 

Si l’on doit garder en tête une seule image de cette éruption, ce sera bien celle-ci! l’éruption de septembre 2016 est atypique car ces fontaines de lave majestueuses ont perduré pendant toute la semaine, alors qu’en général elles ne durent que quelques heures le premier jour.

COMME UN COUP DE FUSIL!…

 

Les choses se précipitent le dimanche 11 septembre à 8h du matin: l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise enregistre depuis 7h30 une crise sismique avec plusieurs centaines d’événements sous la zone sommitale. Une éruption est donc probable à plus ou moins brève échéance…à 8h41 la Fournaise est en feu !

Personne n’a donc eu le temps de réagir, nous sommes tous surpris par cette éruption très soudaine. Courant août, une activité sismique importante laissait présager une possible éruption, les chercheurs pensaient bien que la lave était progressivement montée en surface, ils s’attendaient donc, plus ou moins, à ce que les choses évoluent dans ce sens; mais rien pendant plusieurs mois… Ironie du sort, il a fallu que la Préfecture lève l’avis de vigilance le 5 septembre, pour que les évènements se précipitent! nous avions annoncé l’éventualité d’une éruption pour cette rentrée scolaire; notre vœu est donc exaucé !

 

 

L’éruption est spectaculaire, une fissure d’environ 400 mètres laisse exploser des gerbes de lave très aériennes et abondantes situées en face du Piton Partage et du Nez coupé de Sainte Rose, mais déjà visibles depuis le parking du Pas de Bellecombe.

 

Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner que la foule accourre si rapidement. La météo est au rendez-vous, le beau temps prédomine, et cette éruption est très facilement visible puisqu’elle ne nécessite que trois quarts d’heure d’une marche facile avant de pouvoir la contempler.

 




De ce fait, la gendarmerie met rapidement en place un barrage filtrant un peu plus haut que la Cité du volcan pour gérer l’accès au site: 10 voitures entrent quand 10 autres sortent…. tout se passera correctement, mais que d’attente!! Souvent 3 ou 4h d’immobilisation avant d’approcher Bellecombe, mais personne ne s’en plaindra quand il sera en face de la Fournaise…

 

 

Dés le 11 septembre, en raison du risque de feu de végétation sur les remparts (accumulation de lave à l’intérieur de l’enclos Fouqué) la fumée qui s’en dégage et l’instabilité potentielle du terrain, le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est interdit à la circulation pédestre dès le début du sentier au Pas de Bellecombe; mais rapidement cette interdiction sera levée pour permettre à la population de s’approcher jusqu’à Piton Partage (comme en 1998).

Notre éruption est d’ailleurs observée par le satellite Landsat 8 (USGS/NASA Landsat) qui nous offre une superbe image du Piton de la Fournaise, peu après son démarrage, le 11 septembre 2016. Cette photo nous est offerte par l’agence SEAS-OI et M. Olivier Hagolle que nous remercions chaleureusement.

 




Après avoir diminué d’un facteur 4 en fin de première journée, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se stabilise vers 21h00. Il ne fluctuera pas beaucoup durant toute la semaine, offrant au nombreux public un spectacle régulier en intensité.

L’éruption se poursuit donc, deux évents (orifices par où sort la lave) sont toujours actifs avec des projections qui vont de 15 à 30 mètres de haut environ. Les habitués de la Fournaise sont quand même surpris par ces immenses fontaines impressionnantes…

 

Le mercredi 14 septembre, l’ activité est même plus soutenue (augmentation du trémor). Les deux cratères très actifs et la magnifique rivière de lave qui en découle sont encore plus explosifs, le débit de lave est vraiment très nourri.

UNE CATASTROPHE EVITEE DE PEU…

 

La nuit précédente a été particulièrement froide avec des températures négatives à proximité du volcan (- 0,4°C à la Plaine des Cafres); et en matinée le givre et la glace ont été bien présents sur le site de la Fournaise.
La haute montagne a ses règles qu’il vaut mieux respecter. Une personne s’est perdue la veille à proximité du piton Partage, elle a été retrouvée en état de choc… le lendemain matin. L’hiver est cette année long et rigoureux à la Réunion, il ne faut jamais oublier que nous sommes en haute montagne dans un environnement qui n’est pas celui de notre quotidien.

LES 2 CÔNES FUSIONNENT

 

L’observatoire volcanologie diffuse un communiqué, d’où il ressort une petite nouveauté: “Les observations faites en matinée par les équipes de l’OVPF montrent que les deux cônes volcaniques qui se sont formés sur la partie basse des fissures éruptives étaient en train de coalescer. Le cône le plus au nord est toujours égueulé vers le nord, d’où s’échappent les coulées de lave vers le nord nord-est. Ces coulées sont focalisées en un chenal principal dont la partie active à 9h00 ce matin (heure locale) se situait à mi-distance entre le Piton Partage et le Nez Coupé de Sainte Rose.”

L’activité reste très soutenue, on note même une augmentation notable de la hauteur des fontaines de lave (estimation à 40-60m de haut); certainement due à la fermeture du cône le plus au sud, l’activité se concentrant désormais sur un seul cône.

 

Nous voici déjà à la veille d’une première semaine d’éruption ! ce samedi soir est plutôt agité: on note une activité importante sur la webcam de Piton Partage avec l’apparition d’une deuxième rivière de lave.

 

Et en fin d’après-midi, alors que nous mettons notre site à jour, un internaute nous signale que la lave est désormais visible de la route des laves (RN2) depuis Sainte Rose, la lave aborde donc les grandes pentes en direction de l’océan Indien…

 

Un grand merci à notre partenaire Rando Volcan (Rudy Laurent et Vincent Cheville) et tous les photographes qui nous envoient avec beaucoup de gentilesse leur plus beaux clichés.




DECEPTION…

 

Ce dimanche matin, 18 septembre, nous nous réveillons avec une mauvaise surprise: l’Observatoire volcanologique indique qu’une brusque diminution au niveau du trémor a été constatée à 4h18, l’activité volcanique en surface s’est arrêtée d’un seul coup. “il reste quelques poches de lave qui sont préservées, c’est pour cela qu’on peut apercevoir encore un peu de rouge, mais l’activité de surface est terminée” précise l’OVPF.

Qui plus est, le mauvais temps est revenu sur les cimes de la Fournaise (pluie et vent) les audacieux qui s’étaient levés de bonne heure en sont pour leurs frais, c’est “la douche froide!”…

Quatre heures plus tard, le passage en phase sauvegarde est décrété par la Préfecture.
Malgré la fin d’activité du point de vue géo-physique et l’arrêt de l’alimentation (fin du trémor), une éruption reste probable dans les jours et heures à venir. En conséquence, l’interdiction d’accès à la partie haute de l’enclos et de poser d’hélicoptère dans la zone du volcan restent en vigueur jusqu’à nouvel avis.

Cette éruption fantasque se termine donc comme elle a commencé, personne n’aura pu anticiper son début… ni sa fin !

 

 

 

Commentaires
Partager
Pascal Dorr

Laisser un commentaire

FOURNAISE.INFO VOUS SOUHAITE DE JOYEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉE
NOUS SOMMES EN VIGILANCE VOLCANIQUE
L'ENCLOS EST OUVERT AU PUBLIC
LE SENTIER DU CRATÈRE DOLOMIEU EST ACCESSIBLE
close